Lorna Crowley
Market Researcher
emarsys

Le hashtag Facebook : un plus au service de votre stratégie eMarketing

Le 12 juin 2013, Facebook a annoncé l’introduction des fameux hashtags cliquables. Plus d’un an après le rachat d’Instagram (qui utilisait déjà les #), c’est une évolution assez prévisible, qui soulève pourtant plusieurs réflexions intéressantes sur le développement des médias sociaux. Cela met notamment en exergue l’importance pour vous, entreprises, de maîtriser l’utilisation des médias sociaux en support de vos stratégies eMarketing.

Premier élément, c’est le terme hashtag lui-même (ou « mot-dièse » pour les francophones francophiles purs et durs). Le jargon propre aux réseaux sociaux s’inscrit désormais dans la durée et se doit d’être maîtrisé. Facebook aurait pu trouver mille façons différentes de lier entre eux les sujets sur son réseau, mais ses équipes ont décidé d’adopter la norme du secteur. Ceci illustre, d’une part, la convergence des différents réseaux sociaux vers une pratique commune. Et cela montre, d’autre part, comment une entreprise peut se positionner clairement du côté de ses utilisateurs. Vous pouvez ainsi en tirer parti.

Si vous n’utilisez pas encore les hashtags dans vos documents marketing, c’est LE moment de faire évoluer vos pratiques. Le hashtag constitue un message clair montrant la direction que prend votre activité. Il vous permet aussi d’inviter les internautes à utiliser le mode d’interaction qui leur convient le plus pour entrer en contact avec vous.

Arrêtons-nous un instant pour comprendre ce que sont réellement les hashtags. Il s’agit d’étiquettes, conçues par les utilisateurs des réseaux sociaux, pour partager du contenu avec d’autres utilisateurs. N’importe qui peut décider de créer un hashtag, mais son efficacité dépend directement du nombre de personnes qui vont l’utiliser. Puisqu’ils ne sont pas dépendants d’un réseau social en particulier, ils incarnent parfaitement le pouvoir ascendant des médias sociaux.

Quand vous utilisez un hashtag, souvenez-vous alors que vous autorisez les utilisateurs des réseaux sociaux, à discuter de vous et de votre activité. Et ceci n’importe où, et n’importe quand. Vous ne pouvez pas contrôler ce qu’ils font, et vous ne pouvez pas faire marche arrière. Vous ne pouvez qu’essayer de les suivre et apprendre de vos expériences, des bonnes comme des mauvaises.

Nos recommandations sont donc les suivantes : cherchez et lisez les conversations publiques en temps réel et testez différentes stratégies pour guider ces conversations via des hashtags. N’oubliez pas qu’être tendance dépend de la dynamique que vous imprimez, assurez-vous donc que vous disposez d’excellents contenus en ligne avant de vous lancer.

Dans son annonce, Facebook a explicitement mentionné les autres réseaux qui utilisent les hashtags. C’est le signe qu’il ne faut pas opposer les grands réseaux établis, mais les considérer comme complémentaires au sein du paysage global des médias sociaux. Et bien que les hashtags soient désormais un concept universel, ils fonctionnent au sein des réseaux individuels. Adaptez votre contenu au réseau et essayez de créer des comptes complémentaires pour encourager le trafic entre les réseaux.

Concernant l’implication à votre niveau et sur votre profil Facebook, quelques mois seront nécessaires au réseau social pour déployer la nouvelle fonctionnalité. Si vous utilisez des hashtags dans des campagnes sur d’autres réseaux, amplifiez-les en les incluant sur Facebook. Et tous les autres tags que vous utilisez sur d’autres plateformes connectées à votre page Facebook seront automatiquement cliquables et pourront apparaître dans des recherches sur Facebook.

Vous pourrez également remplacer toutes vos icônes « Partagez sur… » ou « Consultez notre page… » dans vos emails avec un simple hashtag audacieux. Un test A/B sur quelques campagnes pourra vous permettre d’évaluer l’efficacité d’une approche universelle (quel que soit le réseau) par opposition à une approche « par réseau ».

En conclusion, les hashtags de Facebook permettent d’ouvrir la voie du marketing en temps réel. Pour le moment, Facebook n’autorise pas les annonceurs à cibler les utilisateurs qui postent un hashtag spécifique ou à sponsoriser un hashtag, comme c’est le cas pour Twitter. Pourtant, au sein d’un marché compétitif et convergent, Facebook pourrait facilement emboîter le pas.

Source : http://www.facebook-studio.com/news/item/introducing-hashtags-on-facebook

Pour en savoir plus : http://everything-pr.com/facebook- hashtags/243393/#sthash.Vqza7wA3.dpuf